Cofepac  
Présentation >>   
Les membres >>   

L'emballage papier-carton  
Les fonctions essentielles >>   
Les produits >>   
Données économiques >>   
Emballage et environnement >>   
Emballage et sécurité alimentaire >>   
Emballage et fin de vie >>   

Publications et communiqués  

Liens  

Contacts  
 
L’emballage papier-carton 
Les fonctions essentielles


Si le consommateur n’achète pas un emballage en tant que tel, il n’en exige pas moins un produit de qualité, un contenu immédiatement reconnaissable, une denrée préservée de toute atteinte extérieure, un produit qui n’a subi aucun dommage entre son conditionnement et son arrivée dans le foyer ou sur la table. De fait, l’emballage est devenu indissociable de notre mode de développement économique. Sans emballage, on ne saurait imaginer la distribution en libre-service, la rotation rapide des stocks, l’éloignement et la concentration des sites de production, l’élargissement des marchés aux niveaux européen et mondial et, par voie de conséquence, tous les avantages dont le consommateur peut bénéficier en termes de choix, d’hygiène, d’économie, de confort et de sécurité.

Protéger, garantir
La fonction première fondamentale de l’emballage est de protéger. Il accompagne le produit tout au long de sa vie contre les agressions mécaniques, climatiques, physico-chimiques et bactériologiques. Il est la garantie pour l’utilisateur que le contenu n’a subi aucune atteinte, aucune altération tout au long de la chaîne.

Regrouper, stocker, transporter
Par opposition au vrac d’un autre temps, les produits sont emballés par unités de poids ou de volume puis regroupés pour constituer des unités de plus en plus grandes (charges palettisées ou conteneurs) aptes au stockage, à la manutention mécanisée, au transport routier, ferroviaire, maritime ou aérien.

Distribuer, servir, ranger
Les unités de transport sont ensuite «éclatées» pour constituer des unités de distribution adaptées à la mise en place et à la présentation sur le lieu de vente - passant parfois par des opérations complémentaires telles que suremballage, présentoir, etc.
Tour à tour unité de transport, de stockage puis de distribution, l’emballage devient alors unité de vente, facilement transportable par le consommateur, pratique dans son usage, dans sa capacité à servir plusieurs fois, à s’ouvrir, se refermer, se ranger; apte à prolonger la durée de vie des produits périssables, veillant aux valeurs nutritives et vitaminiques, préservant les propriétés des produits les plus sensibles.

Informer
Tout emballage est un support d’informations légales. Il doit afficher clairement la «carte d’identité» du produit qu’il protège: composition, quantité, volume, pays d’origine, date limite d’emploi, précautions d’utilisation, informations relatives à la sécurité (en particulier des enfants) - ainsi que toute information utile.

Communiquer, séduire
Fabriqué, mis en volume, rempli et fermé, l’emballage devient égaIement support de communication. Il est à la fois le reflet du produit qu’il protège et son «media», sa valorisation.
À ce titre, les qualités d’imprimabilité de l’emballage papier-carton jouent un rôle essentiel dans l’identification visuelle et l’attrait de l’image de marque d’un produit.

Être utile après usage
Disposant de circuits industriels de récupération depuis plusieurs décennies, l’emballage papier-carton est sans conteste le plus recyclé.
Ainsi, depuis longtemps, cette ressource abondante et renouvelable qu’est le papier-carton, une fois sa fonction d’emballage assurée, est réutilisée, fermant ainsi la boucle du cycle de vie.
   
   

COFEPAC - 4/6 rue Borromée, 75015 Paris - Tel : 01 45 44 13 37 - Fax : 01 45 48 44 74

Réalisation : www.opreo.com